Image issue d'un article pour la recherche "arthéma restauration" (source : Ouest-France)Douarnenez. L’église du Sacré-Cœur va soigner ses blessures

Ouest-France17 mars 2017
Autre chantier au Sacré-Cœur: la restauration du maître-autel réalisé en 1877 par … de l’atelier Arthema et d’une restauratrice qui héritent des travaux à réaliser, …

Douarnenez. L’église du Sacré-Cœur va soigner ses blessures

  • La rénovation du maître-autel de l'église du Sacré-Coeur de Douarnenez va commencer dans les semaines qui viennent.
    La rénovation du maître-autel de l’église du Sacré-Coeur de Douarnenez va commencer dans les semaines qui viennent. | DR
  • La chute des morceaux du clocheton, heureusement, n'avais pas fait de blessé.
    La chute des morceaux du clocheton, heureusement, n’avais pas fait de blessé. | Gaël Hautemull
    Audric GUERRAZZI.

La chute d’un des quatre clochetons lors de la tempête du 6 mars a endommagé le toit de l’église du Sacré-Coeur. Le trou doit être couvert aujourd’hui. Les travaux sur le maître-autel, eux, vont être lancés sous peu.

Dans une église, on a l’habitude de s’adresser au ciel, mais pas de le voir à travers une des voûtes… Depuis 10 jours, une partie de l’église du Sacré-Cœur de Douarnenez est condamnée pour éviter que des débris ne tombent sur un fidèle malchanceux.

 

Les mouettes sont à l'affût du moindre clocheton manquant.
Les mouettes sont à l’affût du moindre clocheton manquant. | Audric Guerrazzi

Un bâchage provisoire va donc être effectué aujourd’hui ce vendredi 17 mars pour que l’église puisse reprendre une activité normale, a priori à partir de samedi 18 mars.

Pour rappel, deux morceaux du clocheton abîmés par la tempête du 6 mars étaient tombés directement sur le pavé, à l’intérieur même de l’église. Les autres clochetons seront vérifiés dans les semaines qui viennent.

La restauration du maître-autel va bientôt commencer

Autre chantier au Sacré-Cœur: la restauration du maître-autel réalisé en 1877 par l’atelier L. Cachal Froc de Paris sous les ordres de l’abbé Abgrall, architecte à Quimper. Un ouvrage monumental de 6 mètres de haut et presque 4 de large, classé au patrimoine historique.

À la suite d’un appel d’offres, ce sont finalement l’entreprise BLB de Brest et un groupement constitué de l’atelier Arthema et d’une restauratrice qui héritent des travaux à réaliser, respectivement sur la menuiserie du plancher et de l’estrade (9 804 €), et du maître-autel et ses statues (24 297 €).

Un fidèle s'était foulé la cheville à cause de l'état de l'estrade
Un fidèle s’était foulé la cheville à cause de l’état de l’estrade | DR

La paroisse va participer à hauteur de 7 000 €. La Région Bretagne et le Département du Finistère vont également être sollicités. La rénovation de l’estrade devrait durer un mois, puis celle du maître-autel durera environ huit semaines.

L’article complet est à retrouver dans Ouest-France, à lire en édition numérique.